La Serre Enterrée

Cultiver dans une serre enterrée : cultiver toute l’année

La serre est un biotope artificiel que l’on construit pour la culture des plantes. On l’utilise depuis toujours pour protéger les plantes non agrestes et favoriser la croissance de toutes sortes de cultures (fleurs, légumes, etc.).

En effet, elle consiste à créer des conditions climatiques plus favorables que le climat local. La serre enterrée est une technique qui permet de cultiver des plantes toute l’année sans être soumis au climat des saisons. Inspirée du modèle bolivien, elle est utilisée par les spécialistes pour réaliser des cultures hors saisons. Avec les conseils des pros du jardin, il est possible de réaliser cette technique pour faire pousser les légumes toute l’année dans son jardin.

La serre enterrée est une pratique qui nous vient de la culture de certains indiens d’Amérique du sud. Nommée « Walipini » qui signifie « lieu chaleureux », cette technique rudimentaire a toujours été pratiquée par ces habitants des régions montagneuses de la Bolivie.

SERRE ENTERREE.PNG

Ce système repose fondamentalement sur le principe de la serre souterraine. Grâce à cette serre, les agriculteurs et les jardiniers peuvent prolonger la période de production de leur potager.

On peut ainsi appliquer les activités de jardinage dans la serre et y cultiver toutes sortes de plantes. La serre enterrée s’est également développée dans d’autres régions dotées d’un climat froid tel que la Mongolie.

La construction d’une serre enterrée permet de cultiver des légumes et d’en récolter pendant toutes les saisons, et de cultiver des plantes tropicales, et cela sans utiliser un système de chauffage.